Edito du Consul général - février 2017 [en]

JPEG Chers amis français et franco-américains,

En ce début d’année 2017 - que toute l’équipe du Consulat général vous souhaite à nouveau heureuse et réussie – l’heure est aux statistiques et aux bilans. Sachez qu’au 31 décembre dernier, la communauté des Français inscrits au registre consulaire d’Atlanta s’établissait à 7.185 personnes, dont 5.298 électeurs. La barre des 7.000 inscrits est donc franchie, et dans les deux cas, la progression est sensible – preuve de la vitalité de notre région et de votre attachement à notre démocratie.

Merci donc à tous d’avoir répondu à nos messages. Je rappelle, à l’intention de nos électeurs qui prévoient de voyager en avril, mai ou juin prochain, que si vous êtes de passage en France lors des scrutins présidentiel et législatif, il vous faudra établir une procuration ici avant de partir en faveur d’une personne elle-même inscrite, comme vous, sur la liste électorale consulaire (nb : démarche à faire au Consulat général ou auprès d’un(e) consul(e) honoraire). En effet, vous ne pourrez pas voter à la présidentielle et aux législatives dans votre commune en France - même si vous y êtes bien inscrit : cette inscription n’est valable que pour les scrutins locaux, c’est-à-dire les élections départementales et municipales.

Votre représentation en France est essentielle. Nous avons eu ainsi le plaisir d’accueillir ce mois-ci à Atlanta le sénateur Olivier CADIC, l’un des représentants des Français établis hors de France à la Haute Assemblée. Sa visite, la première dans notre circonscription, a marqué l’intérêt que nos parlementaires portent aux entreprises installées dans le sud-est – certaines ont pu témoigner auprès de lui de leurs réussites mais aussi de leurs préoccupations. Olivier CADIC s’en est entretenu avec les autorités locales, notamment le Commissionner pour le Développement économique de la Géorgie Pat Wilson ainsi qu’avec l’organisme Invest in Atlanta, afin de rappeler l’attachement de notre pays au développement de nos relations économiques bilatérales.

Le sénateur s’est également rendu dans nos établissements d’enseignement d’Atlanta, Little Da Vinci School et l’Ecole Internationale, à la rencontre des responsables, enseignants et personnels des écoles. Il s’est entretenu avec plusieurs directeurs d’établissement – Greenville ou l’Ecole du Samedi étaient également présentes – ainsi qu’avec l’Inspectrice de l’Education nationale, Mme Fournier Dulac, en mission dans la circonscription. Enfin diverses rencontres avec vos conseillers consulaires et représentants d’organismes liés à la France, Chambre de Commerce franco-américaine et Conseillers du Commerce extérieur notamment, ont été organisées.

Merci donc au Sénateur de cette visite, très importante pour les Français du sud-est des Etats-Unis.

A bientôt

Louis de CORAIL
Consul Général de France à Atlanta

Dernière modification : 01/02/2017

Haut de page