La signature d’un accord cadre facilite les échanges scientifiques entre le Tennessee et la France [en]

L’université de Montpellier et Vanderbilt University ont renforcé leur longue coopération par la signature d’un accord cadre entre les deux universités, en juin 2015.

JPEG

La coopération scientifique et universitaire entre la France et le Sud-Est des Etats-Unis continue à se développer grâce, notamment, à la signature d’un accord cadre de coopération inter-universitaire entre l’Université de Montpellier et Vanderbilt University, qui ont ainsi formalisé leur partenariat.

En juin 2015, des représentants des deux institutions ont formalisé leurs relations académiques tissées au cours des dix dernières années sous la conduite de Dr. Joseph Parello, scientifique retraité, ancien chercheur au CNRS, et professeur invité en pharmacologie à Nashville, Tennessee, qui a été décoré de la Légion d’Honneur, en 2013, en reconnaissance pour son service pour la France.

L’accord cadre facilitera les échanges entre les équipes de chercheurs grâce à de nouveaux projets de recherche et d’échanges dont bénéficieront autant professeurs qu’étudiants.

“Nous sommes très reconnaissants au Dr. Parello d’avoir initié et nourri une relation aussi forte entre les deux institutions, et nous leur souhaitons beaucoup de succès dans l’expansion de cette coopération,” explique le Consul Général, Denis Barbet.

Selon le Dr. Parello, cet accord va renforcer l’élan qui anime, d’ores et déjà, la coopération internationale. Par exemple, en 2015, des scientifiques français et américains ont déposé un brevet pour un médicament contre le cancer qui a été approuvé par le U.S. Patent and Trade Office. D’autres projets sont actuellement menés dans le cadre du consortium franco-américain et devraient aboutir au cours de l’année.

Dernière modification : 26/01/2016

Haut de page