Bilan du volet scientifique de France-Atlanta [en]

Le volet scientifique de France-Atlanta s’est articulé autour de deux colloques franco-américains organisés à Atlanta par le Georgia Institute of Technology (Georgia Tech) et le Service pour la Science et la Technologie du Consulat Général de France à Atlanta.

JPEG - 34.7 ko
Bill Flite (Lockheed Martin) during his keynote address – the Future of Manufacturing Seminar

Colloque sur l’Usine du Futur, avec la participation d’Arts et Métiers ParisTech

Les 28 et 29 octobre derniers s’est tenu le colloque sur L’Usine du Futur, associant des experts du Georgia Tech Manufacturing Institute et de l’école d’ingénieurs française Arts et Métiers ParisTech - deux établissements fortement impliqués dans des structures nationales promouvant l’industrie manufacturière avancée - ainsi que des représentants du monde de la recherche industrielle (PSA-Peugeot Citroën, Safran, KUKA, Fives Industries, CEA-List, Cetim).

Les conférences, ateliers et visites de laboratoires ont permis aux participants français et américains (environ 98, dont une trentaine d’experts français) de faire le point sur la fabrication industrielle avancée et les enjeux auxquels elle est confrontée. Suite à ce colloque, Arts et Métiers Paris Tech et Georgia Tech ont annoncé leur souhait d’amorcer des partenariats, au niveau de la recherche et de la formation, dans la perspective de collaborations durables.

Pour en savoir plus : rendez-vous sur le site France-Science pour accéder au compte-rendu de l’évènement.

Colloque sur l’énergie solaire photovoltaïque

Dans le contexte de l’année internationale de la Lumière et de la tenue de la COP21, le second colloque, qui s’est tenu le 3 novembre dernier, était centré sur l’énergie photovoltaïque. Cet évènement associait des experts du Center for Organic Photonics and Electronics de Georgia Tech côté américain et du CEA-Liten côté français et a rassemblé 36 participants. Il a permis de faire le point sur le déploiement du photovoltaïque de part et d’autre de l’Atlantique et sur les recherches en cours, et d’explorer des pistes de collaboration potentielles entre Georgia Tech et le CEA-Liten.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site France-science.

Dernière modification : 03/06/2016

Haut de page