13 Novembre : Le Sud-Est américain solidaire avec la France [en]

Suite à l’horreur des attaques qui ont frappé Paris le 13 novembre 2015, le Sud-Est des États-Unis s’est joint au reste du monde pour exprimer sa solidarité et sa peine.

JPEG

Des centaines de personnes se sont retrouvées lors de rassemblements organisés à Atlanta, Charlotte, Charleston, Columbia, Greenville, Hattiesburg, Mobile, Nashville, et Raleigh pour rendre hommage aux 130 victimes, blessés, et leur famille. Parmi eux se trouvaient le Maire de Nashville, Megan Barry, le Maire de Charlotte, Jennifer Roberts, Kwanzaa Hall, membre du conseil municipal d’Atlanta et Scott Holcomb, représentant de l’État de Georgie.

“Les mots ne suffisent pas pour exprimer notre gratitude à l’égard de nos amis américains pour leur soutien en ces temps difficiles,” déclare le Consul général, Denis Barbet.

JPEG Le consulat et les Consuls honoraires ont reçu de nombreux messages de solidarité de la population américaine. À Atlanta et à Nashville, les résidents sont venus nombreux signer le registre de condoléance, dont la première dame de Géorgie, Mme Sandra Deal. D’autres ont exprimé leur amitié par des fleurs, messages et bougies déposés au pied du drapeau français, en berne.

De nombreuses autres ville ont également rendu hommage aux victimes en mettant les drapeaux en berne, en respectant une minute de silence, ou en illuminant leurs bâtiments aux couleurs de la Répubique Française.
Les rencontres sportives ont également été le théâtre de marques de solidarité. Les Nashville Predators ont entonné la Marseillaise et salué le drapeau français lors d’un match de hockey, les Atlanta Hawks ont fait de même, ainsi que l’University of Southern Mississippi.

JPEG D’autres ont organisé des levers de fond pour aider au paiement des factures médicales et pour soutenir les efforts de la croix rouge française lors de concerts dont SOS4Paris, et d’autres évènements.

“Nous voulions que nos amis en France sachent que nous leur sommes solidaires,” explique le Président du conseil municipal d’Atlanta, Ceasar Mitchell à l’issue de la minute de silence respectée à la mairie d’Atlanta. “Nous nous tenons debout face à toute forme de violence et nous déclarons notre soutien à la communauté française qui habite ici, ou qui nous visite.”

Pour votre d’autres photos, visitez notre page flickr.

Dernière modification : 03/12/2015

Haut de page