Louis Dessau : le défenseur d’une éducation fondée sur des échanges internationaux

Animé par sa passion de la culture et la vie académique françaises, Louis Dessau a été façonné par un mélange de cultures et de traditions du monde entier et s’est établi en tant qu’éducateur porte-voix des échanges internationaux.

JPEG Constamment désireux de découvrir le monde, Louis Dessau a beaucoup voyagé en Europe et il parle cinq langues. Enfant, il était déjà fasciné par les relations internationales. “Comment peut-on faire des affaires d’un pays à un autre,” ne cessait-il de se demander. Voué à devenir la sixième génération d’ingénieurs, Louis Dessau a pourtant choisi de poursuivre une carrière dans le monde des affaires internationales, dérogeant, ainsi, à la tradition familiale.

Déterminé à acquérir son savoir et son expérience auprès des meilleures écoles de commerce du monde, Louis Dessau a étudié l’administration des affaires à l’Ecole La Fontaine, en Espagne, puis à la Florida State University, et enfin à l’École Supérieure de Commerce de Paris. Sans tarder, il a tiré profit de ses diplômes et a accumulé, au cours des années, une expérience professionnelle exceptionnelle.

Depuis 1995, Louis Dessau travaille à la Darla Moore School of Business de Columbia, en Caroline du Sud. Directeur régional pour l’Amérique latine du bureau des activités internationales de Darla Moore School of Business, il gère les relations culturelles et académiques avec des institutions internationales telles que l’École Supérieure de Commerce de Paris où il a lui-même étudié. Grâce à ces partenariats, les étudiants américains ont l’opportunité de voyager en France et de découvrir sa culture. Le succès de ses projets révèle la détermination de Louis Dessau à transmettre sa connaissance de la culture française aussi bien que de son système éducatif.

L’énergie de Louis Dessau à améliorer l’éducation par association à des interactions internationales et ses actions destinées à augmenter l’influence de la France au sein de sa communauté sont exceptionnelles. Son amour pour la France est indéniable : "La manière dont Charles Trenet décrit la France dans sa chanson ’’Douce France, pays de mon enfance,’’ décrit parfaitement ce que je ressens pour elle," explique-t-il. Né à Copenhague d’une mère Américaine et d’un père danois, Louis Dessau a passé ses vacances d’enfant dans deux petits villages, Plascassier et Valbonne, situés au Sud-Est de la France où il se souvient avoir admiré les belles roses et les jasmins. C’est là, également, qu’il est tombé amoureux de sa femme, Sylvie.
JPEG
Pour Louis Dessau, " l’amour est plus important que les affaires." C’est pourquoi, il a choisi de reporter l’ouverture de son entreprise de consultation commerciale ’’Dessau International’’ afin de suivre son épouse en Caroline du Sud où il a pris plaisir à s’installer, après avoir vécu à New York, dans le Connecticut et au Texas. "Les habitants de la Caroline du Sud sont très agréables et accueillants. J’étais très content du beau temps, de l’absence de métros et de la circulation. En plus, depuis 19 ans, je me rends de ma maison à l’université à pieds."

Satisfait de sa vie en Caroline du Sud, et entouré de sa femme et de leurs huit chats, Louis Dessau s’adonne à la photographie marine, passion suscitée par le Commandant Jacques-Yves Cousteau, explorateur océanographique français.

Louis Dessau, qui a voué sa vie à ouvrir les gens au monde, songe avec nostalgie à la France et combien "l’intelligence du peuple français, la richesse de sa culture et bien entendu sa gastronomie" lui manquent. Avec un tel commentaire, nul ne serait étonné, de voir Louis Dessau rejoindre, un jour, son pays bien-aimé, la France.

Dernière modification : 31/03/2015

Haut de page