Curtis D. Fleming [en]

Curtis D. Fleming est né en Virginie en 1924. JPEG

Il ne s’était pas vraiment préoccupé de cette guerre qui lui semblait lointaine avant de s’engager dans l’armée, suivant l’exemple de son frère, engagé 6 mois plus tôt. Le 18 novembre 1942, à l’âge de 18 ans, il entre en service actif et suit un entrainement intensif.

« Lorsque nous étions en Angleterre, nous pilotions de petits bateaux et apprenions à les diriger dans les ports, » explique Fleming.

Attaché au 6th Naval Beach Battalion, sa mission consistait à transporter hommes et équipement au cours de l’invasion et à contrôler le trafic autour d’Omaha Beach.

« Nous avons eu beaucoup de difficultés à pénétrer la zone, » se rappelle-t-il. « Notre bâtiment a essuyé beaucoup de tirs et nous avons été contraints de tout transborder dans de plus petits navires. »

Le 6th Naval Beach Battalion a affronté des combats d’une intense violence. Sous un feu nourri, le bataillon a débarrassé les eaux des obstacles afin que troupes et ressources accostent sans encombre et a également installé des signaux lumineux ainsi que des stations de contrôle afin de faciliter les atterrissages.

Matelot de première classe Fleming était responsable de garder les voies ouvertes.

« Mon stationnement a été court. Je suis arrivé sur la plage à 8 heures 30 et j’ai été évacué à 10 heures 30. »

Touché par des éclats d’obus à la jambe et dans le dos, il a été rapatrié vers un hôpital anglais dans lequel il est resté en convalescence pendant 4 mois et 21 jours.

JPEG

Six mois après sa sortie de l’hôpital, le 12 février 1946 il a rejoint la Air Force dans laquelle il a servi pendant 22 ans.

En 1956, il a épousé une jeune Anglaise avec laquelle il a eu une fille, 2 petits-enfants et 4 arrière-petits-enfants.

Le jour du 70ème anniversaire du débarquement, Fleming, ainsi que 8 autres vétérans de Caroline du Sud, recevra les insignes de chevalier de l’ordre national de la Légion d’Honneur.

Lorsqu’on lui demande ce qu’évoque pour lui ce 70ème anniversaire il répond : « Beaucoup de temps s’est écoulé. Pourtant, il me semble que c’était hier. »

Pour retourner à l’article principal et lire d’autres témoignages, cliquez ici.

Dernière modification : 17/06/2016

Haut de page