France-Atlanta 2010

JPEG

L’évènement “France-Atlanta : Together Towards Innovation” organisé du 29 novembre au 12 décembre 2010, à l’initiative du Consulat général de France à Atlanta et du Georgia Institute of Technology (GT), célébrait les vingt années d’existence du campus de GT en Lorraine, seul campus américain sur le sol français, et annonçait, officiellement, la création de l’Institut Lafayette, incubateur et plate-forme de recherche et d’applications technologiques à Metz, associé à l’Unité Mixte Internationale (UMI/CNRS), en présence de délégations lorraines (Dominique Gros, maire de Metz ; Jean-Luc Bohl, président de Metz Métropole ; Jean-Yves Le Déaut, premier vice-président de la région Lorraine ; François Lavergne, vice-président du conseil général de la Moselle).

Pour cette première édition de France-Atlanta, quatre institutions scientifiques prestigieuses d’Atlanta (Centers for Disease Control and Prevention, GT, Emory University, Saint-Joseph Hospital) ont été choisies pour organiser les manifestations scientifiques dont les objectifs étaient :

- initialiser des coopérations universitaires et de recherche dans les domaines scientifiques où la France et le Sud-Est américain partagent une excellence scientifique ;

- développer une relation durable entre partenaires franco-américains autour de projets de recherche innovants ;

- encourager les partenariats entre universités et entreprenariat. Ces objectifs ont été atteints pour l’un et l’autre des symposia, comme nous le mentionnons ci-dessous.


Photonics, Materials and Nanotechnology and Applied Robotics, 1er Décembre


Ce premier symposium, co-organisé avec Abdallah Ougazzaden, directeur de GT Lorraine et de l’Unité Mixte Internationale (UMI Georgia Tech-CNRS), Pierre Guillon, directeur de l’Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS/CNRS) et Véronique Donzeau-Gouge, directrice scientifique pour l’Europe et l’International (CNRS), était consacré aux thématiques de recherche communes à l’INSIS/CNRS et Georgia Tech (GT) : photonique et hyperfréquence, robotique appliquée, nanotechnologie.

Quatre workshops, coordonnés par Abdallah Ougazzaden, s’articulant sur ces thématiques et animés par les chercheurs de l’INSIS/CNRS, de l’UMI/Metz et des laboratoires de GT ont conduit à l’identification de projets concrets à développer en coordination avec l’UMI Georgia Tech Lorraine. Ce symposium a rassemblé chercheurs, étudiants franco-américains et entrepreneurs
Ce symposium, d’une grande qualité scientifique, a conduit à ce premier résultat obtenu peu de temps après : un contrat de 1.5M€ sur 3 ans, signé avec la société française SILSEF, présente au symposium, et l’UMI pour ses recherches en optoélectronique.


Translational Treatment for Cardiovascular Disease, 1er Décembre


Le symposium a rassemblé des praticiens, chirurgiens et biologistes du Saint-Joseph Hospital d’Atlanta et du CHU Cardiologie de l’Hôpital de Toulouse-Rangueil. Il a attiré une très large audience (230 personnes) et permis des échanges d’une grande qualité en cardiologie interventionnelle, immunologie de la transplantation, génétique moléculaire et épidémiologie. Fondé en 1880, le Saint-Joseph Hospital est l’un des meilleurs centres de santé publique de Géorgie réputé pour son système de soins d’urgence, ses capacités innovantes en chirurgie cardiaque et vasculaire.

Le symposium a reçu un très large écho dans la presse locale. Il a particulièrement mis l’accent sur les techniques innovantes d’intervention chirurgicales en cardiologie guidées par l’imagerie et l’électronique embarquée. Une rencontre de retour en France est en cours de préparation pour l’automne 2011, par les chercheurs français présents et l’équipe co-organisatrice conduite par le Dr. Nicholas Chronos, président/CEO du Saint-Joseph Translational Research Institute et Dr. Spencer B. King, Président du Heart and Vascular Institute.


Transforming Research through Technology, 2 et 3 Décembre


Co-organisé par l’attachée scientifique, le Dr. Fadlo H. Khuri, directeur du département d’hématologie et d’oncologie médicale et directeur adjoint du Winship Cancer Institute à Emory University et Dr. Jacques Galipeau, expert en médecine régénérative, ce symposium avait pour objectif d’initier une première rencontre entre chercheurs du Winship Cancer Institute d’Emory University et chercheurs français (oncologistes, biologistes et experts en nano-biotechnologie). Il a rassemblé 6 chercheurs français dont Jean-Marc Egly, membre de l’Académie des Sciences et conseiller scientifique auprès d’André Syrota, président-directeur général de l’INSERM et 15 chercheurs américains avec une assistance qui s’est maintenue autour de 150 personnes durant les deux journées de séminaire.

La coopération transatlantique entre les deux communautés de chercheurs reconnues pour l’excellence de leurs travaux en cancérologie va donc se maintenir et se développer avec la tenue du symposium en France, en 2011.
http://www.latitudefrance.org/Symposium-franco-americain-sur-le.html

JPEG


Haïti 2020, 2 Décembre


De nombreuses fondations, agences, institutions, souvent partenaires, impliquées dans des programmes internationaux de santé publique ont été rassemblées pour l’organisation de Haïti 2020, notamment les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) qui forment la principale agence gouvernementale américaine en matière de santé publique, de surveillance et de sécurité sanitaires et l’Emory Global Health Institute (EGHI) qui détermine et finance les actions et initiatives en santé publique dans les pays en voie de développement.

Après une introduction de leur directeur, Dr. Kevin M. De Cock, consacrée aux actions de reconstruction du système de santé publique en Haitï, Jean-Louis Durand-Drouhin, conseiller scientifique à la Mission interministérielle pour la reconstruction d’Haiti (MIRH) et collaborateur de Pierre Duquesne, Ambassadeur chargé des questions économiques de reconstruction et de développement (DGMDP) au Ministère des Affaires Etrangères et Européennes, a présenté les quatre initiatives françaises pour la reconstruction du système de santé publique haïtien (organisation du système de santé publique ; réforme de la politique de santé au niveau national, départemental et local et mise en place d’une sécurité sociale ; infrastructures hospitalières ; formations médicales et paramédicales).

JPEG - 9.8 ko
Kevin De Cock, directeur du CDC Global Health Center
JPEG - 12 ko
J.-L. Durand-Drouhin, conseiller scientifique, Mission Interministérielle pour la Reconstruction d’Haïti

http://latitudefrance.org/La-sante-au-coeur-du-Symposium.html

Dernière modification : 14/03/2012

Haut de page