Marc Mallet, Ambassadeur de la langue française à Atlanta

JPEG - 36 ko

Installé à Atlanta depuis 1987, Marc Mallet, professeur de français de formation, est le directeur et l’un des fondateurs de l’Ecole du Samedi. Depuis 2002, elle est un véritable lien avec la langue et la culture françaises à Atlanta, aussi bien pour les enfants qui viennent y suivre les cours, que pour les familles qui y sont étroitement associées.

Cet enfant de Bordeaux passionné de langue française entre à l’Ecole normale de Bordeaux il y a maintenant trente ans pour devenir professeur. Très vite, en 1979, avec son épouse Carol - une infirmière américaine de Géorgie qu’il rencontre à Paris - ils décident de s’installer aux Etats-Unis.

Destination la Nouvelle-Orléans, puis Denver, où il enseigne le français dans les écoles internationales, avant d’avoir l’honneur d’exercer à l’école bilingue de Berkeley. Une opportunité professionnelle permet à Marc et à sa famille de s’installer à Atlanta, revenant ainsi sur les terres d’origines de Carol. Il est séduit par la qualité de l’accueil ainsi que par le climat du sud. Aujourd’hui, il est professeur de français à la Lovett School d’Atlanta.

Marc, conscient des inquiétudes de certains parents expatriés quant à l’éducation de leurs enfants, a très vite l’idée, avec Cynthia Mot, d’offrir un service éducatif en dehors du système scolaire : « Je ressentais une vive préoccupation de la communauté française vis à vis de l’éducation de leurs enfants. Ils se demandaient s’il était préférable de leur parler en français ou en anglais sachant que beaucoup d’enfants ne sont pas scolarisés à l’école internationale ». Lui-même très impliqué dans l’éducation de son fils Jérémy, qui a quitté la France à l’âge de deux ans, il n’a jamais hésité à le confronter très tôt au bilinguisme en l’inscrivant dans les écoles internationales et bilingues, tout en choisissant l’anglais comme langue familiale.

L’école du Samedi tient compte du rythme de progression des enfants et propose deux programmes : un premier pour les enfants d’origines francophones et un second pour les enfants dont la langue maternelle n’est pas le français. Ainsi, sur 130 enfants âgés de 18 mois à 12 ans, plus de 20 nationalités sont représentées, avec la langue française comme trait d’union. « Il s’agit davantage d’un programme d’accompagnement car en deux heures et demie le samedi matin nous ne pouvons pas prétendre au même travail qu’une école bilingue ». Néanmoins, la grande satisfaction de Marc est de voir les progrès significatifs que peuvent réaliser les enfants ainsi que de savoir que l’Ecole du Samedi leur permet de réintégrer plus facilement le système français.

Au delà de l’apprentissage d’une langue, Marc Mallet insiste sur l’importance des liens d’une communauté à l’étranger. Le professeur de français est avant tout un expatrié pour qui le partage d’une même culture est primordial lorsque l’on se trouve loin de ses origines. Ainsi, il se montre très actif dans la vie de la communauté française à Atlanta. A travers l’Ecole du Samedi, il implique les parents en organisant des rencontres, des barbecues et en montant un spectacle de fin d’années qui leur est destiné.

Les autorités françaises ont très tôt reconnu le travail extraordinaire de Marc Mallet, œuvrant au quotidien pour la promotion de la langue et de la culture françaises. Ce dernier a, à cet égard, été récipiendaire de l’Ordre des Palmes académiques en 1999. Loin de considérer cette distinction honorifique comme une fin en soi, Marc Mallet ne manque pas de projets pour dynamiser les actions de son association. Il vient, dans ce sens, de lancer un nouveau programme éducatif destiné aux jeunes enfants, dès 18 mois.

Dernière modification : 21/03/2011

Haut de page