Deux nouveaux consuls honoraires de France nommés à Greenville (SC) et Raleigh (NC)

Afin de mieux servir la communauté française du Sud-est américain, le Consulat général de France à Atlanta annonce la nomination de deux nouveaux Consuls honoraires : Nicolas Brindel, de Greenville en Caroline du Sud, et Marie-Claire Ribeill, de Raleigh en Caroline du Nord. Ces derniers relayeront l’action de ce consulat dans leur Etat respectif.

Les Consuls honoraires, à titre bénévole, ont compétence pour représenter auprès des autorités locales les ressortissants français, défendre leurs intérêts et leur personne. Ils peuvent également, dans la limite du mandat que leur donne l’Etat français, accomplir des actes administratifs ou juridiques (remise de cartes d’identité, légalisation de signature, attestations de vie, etc.).

A l’occasion de ces nominations, le Consul général de France à Atlanta, Pascal Le Deunff, se rendra à Raleigh et Greenville, respectivement les 3 et 17 mars.

Nicolas BRINDEL

JPEG - 13.4 ko

Nicolas Brindel est le Chef d’établissement de l’Ecole française bilingue de Caroline du Sud, à Greenville. Cela fait 25 ans qu’il vit et travaille aux Etats-Unis dans le domaine de l’éducation, où l’excellence de son travail l’a amené à être décoré Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques en juillet 2006.

Après avoir fait ses études à Paris, où il obtint un DEUG de droit et de sciences économiques et une Maîtrise d’anglais, il devint l’assistant de la directrice de l’Ecole franco-américaine de New-York.

S’il rentre à Paris en 1995 afin de fonder une famille, il reste ancré dans sa nouvelle double-culture en travaillant à l’Ecole active bilingue Jeannine Manuel, chargé des élèves du secondaire et du baccalauréat international.

Après cet intermède parisien, son désir de retourner aux Etats-Unis le pousse à s’installer dans le Massachusetts, en 2000, accompagné de sa femme et de ses deux enfants pour travailler à l’Ecole internationale de Boston. En 2008, il rejoint l’Ecole française bilingue de Caroline du Sud à Greenville.

« Petite école à taille humaine de 70 personnes, cette école permet aux élèves de s’épanouir au mieux et aux professeurs de travailler dans les meilleures conditions. Il y a en effet trois à quatre élèves par classe, généralement inscrits dans l’établissement pour une durée de deux ou trois ans, et le plaisir d’apprendre est notable avec un dialogue perpétuel avec les enseignants », note le Chef d’établissement.


A la tête de l’Ecole Michelin, il souhaite continuer d’offrir une éducation française de qualité conforme aux instructions officielles, afin de permettre aux enfants un excellent retour dans le système scolaire français.

Marie-Claire RIBEILL

Née à Millau dans le sud de la France, Marie-Claire Ribeill passe toute son enfance dans le village d’Aguessac.

Titulaire d’une maîtrise d’anglais, d’un CAPES d’anglais et de l’agrégation d’anglais de l’Université de Montpellier, elle enseigne dans la région parisienne, au niveau lycée, jusqu’en 1990.

De 1990 à 1993 elle s’expatrie en Angleterre, à Langdon Hills à l’est de Londres, aux côtés de sa famille.

De retour en France de 1993 à 1997, elle est nommée professeur d’anglais au Lycée de Savigny sur Orge, un très beau château du XIIe siècle ayant appartenu au Maréchal Davout.

En janvier 1998, elle déménage avec sa famille à Raleigh, en Caroline du Nord, où elle vit actuellement.

A Raleigh, Marie-Claire Ribeill s’investit dans de nombreuses causes et activités. Elle est ainsi guide aux Musée d’Art de Caroline du Nord et au Musée d’Histoire de Caroline du Nord. Elle dispose également de sa propre société de traduction, Le Bon Mot_Translations. Enfin, elle est la fondatrice de l’organisation non gouvernementale School Togo, qui a pour but de permettre aux orphelins des zones rurales du Togo d’avoir accès à une éducation scolaire.

C’est surtout son engagement auprès de la communauté française du Triangle de la recherche qui définit Marie-Claire Ribeill. Depuis son arrivée en Caroline du Nord, elle a ainsi participé à la mise en place du bureau de vote établi dans l’est de la Caroline du Nord en 2007, à l’occasion des élections présidentielles. Elle a par ailleurs créé le site Internet, une bibliothèque composée d’ouvrages en langue française pour les enfants et organise régulièrement des sorties et des activités pour servir la communauté française locale. Actuellement, elle travaille à la création d’une école bilingue et donne d’ores et déjà des cours de la maternelle au CE1 à des enfants francophones.

Mariée au Dr. Yves Ribeill, fondateur et PDG de Scynexis, Inc., Marie-Claire Ribeill a deux fils : Guilhem, 21 ans et Axel, 19.

Dernière modification : 03/06/2016

Haut de page