Lionel Nau, Franco-Haïtien investi dans l’aide à Haïti

JPEG - 41.8 ko

Lionel Nau, résident de Columbia en Caroline du Sud, est le Français à l’honneur de notre newsletter de février. Au cours de notre entretien pour réaliser cet article, Lionel Nau aurait pu choisir de nous parler de sa carrière sportive : athlète accompli, ancien capitaine de l’équipe d’athlétisme de South Carolina State University et participant régulier aux championnats de France de 400 mètres, il a néanmoins choisi de focaliser notre entretien sur un sujet qui lui tient tout particulièrement à cœur : le drame haïtien qui a frappé l’île et causé la mort de centaines de milliers de personnes.

Si la catastrophe qui a frappé Haïti a touché la communauté internationale dans son ensemble, Lionel Nau s’est lui senti touché plus personnellement. Fils d’une mère française et d’un père haïtien, né à Strasbourg, il a gardé de sa visite de l’île de nombreux souvenirs. « J’ai visité Haïti quand j’avais treize ans et mon séjour m’a fait réaliser la chance que j’avais de vivre en France et aux Etats-Unis », affirme Lionel. Là-bas, il a découvert la pauvreté et les difficiles conditions de vie des Haïtiens, ce qu’il n’a jamais oublié. Il a pris à l’époque la décision de venir un jour en aide à son pays et aux membres de sa famille toujours présents sur l’île.

Le 12 janvier 2010, ce jour est arrivé et Lionel Nau s’est alors pleinement engagé dans l’effort humanitaire dédié à son pays d’origine. Il a notamment décidé de focaliser toute son énergie sur la mobilisation de la population de Caroline du Sud à la cause haïtienne. « Ma volonté de faire des campagnes de mobilisation auprès des habitants de Columbia vient de mon impossibilité à me rendre sur place », affirme Lionel Nau. Son premier réflexe a été de contacter le plus d’autorités et d’institutions possibles afin de se renseigner sur leurs modalités d’actions. Il est ainsi rentré en contact avec l’administration des universités de Webster University et University of South Carolina. Il a également contacté le Consulat général de France à Atlanta et l’association CARE pour être au fait de l’aide humanitaire en place dans la région.

Sa mission de sensibilisation se divise en deux actions, l’appel aux fonds des entreprises, et la sensibilisation de la population. Aux premiers, Lionel écrit des dizaines de lettres pour les inciter à contribuer à l’action de CARE. Auprès de la population, qu’il rencontre dans les écoles et les églises, il raconte les souvenirs de son voyage en Haïti et communique sur les terribles conditions de vie des Haïtiens depuis le tremblement de terre. En contact permanent avec la communauté américano-haïtienne et sa famille sur place, il fait état des grandes difficultés que les habitants rencontrent : c’est avec émotion qu’il avoue que sa grand-tante a de la chance, car elle vient de recevoir une tente sous laquelle elle peut désormais dormir, après avoir perdu sa maison. L’émotion est également présente lorsqu’il décrit Haïti, « un pays avec une culture exceptionnelle, des paysages et une végétation magnifiques, où la musique est omniprésente. »

Malheureusement, l’Haïti de ses treize ans a bien changé depuis le tremblement de terre. Le pays est en ruines, frappé par cette nouvelle catastrophe. « La réaction internationale pour venir en aide à mon pays est magnifique. Malheureusement il y a tant à faire ! Il faut reconstruire le pays, mais aussi s’assurer que les enfants aient accès à une bonne éducation. » L’éducation est un sujet que Lionel a abordé longuement lors de notre entretien, où il mettait en exergue son souhait qu’un jour les enfants haïtiens aient accès aux mêmes chances de succès que celles qu’il a eues en France et aux Etats-Unis.

Bien que son action soit récente, Lionel Nau semble confiant quant aux résultats escomptés : « Les premiers retours face à la campagne de sensibilisation sont vraiment positifs. J’espère qu’à long terme les gens n’oublieront pas les Haïtiens et l’aide qui doit leur parvenir, et que le drame haïtien ne tombera pas dans l’oubli médiatique. »

Si vous voulez également vous engager dans l’aide internationale apportée à Haïti, n’hésitez pas à rentrer en contact avec Lionel Nau, Lionel_nau@yahoo.fr ou 803-917-9724, mais également à contacter les associations humanitaires locales comme CARE, http://www.care.org/.

Dernière modification : 21/03/2011

Haut de page